RMC

"C'est lassant": avec le passage de la tempête Bella, plusieurs rivières de nouveau en crue dans le Sud-Ouest

Dans un petit village des Landes, les crues se répètent et reviennent de plus en plus régulièrement. Un calvaire pour les habitants de la commune.

Le Sud-Ouest n'est pas épargné par les intempéries: des trombes d'eau se sont abattues dans la région avec le passage de la tempête Bella. Plusieurs départements doivent faire face a de fortes précipitations. C'est le cas du Gers, du Tarn, de la Garonne, du Lot-et-Garonne et des Landes, placés en vigilance orange crues par Météo France. À Tartas dans les Landes, où les eaux de la Midouze en crue, pénètrent peu à peu les rues de la commune et c’est loin d’être la première fois cette année.

Non loin du cours d’eau, Patrick tient un magasin d’électro-ménager: "Il y en a marre! Avant c'était tous les 5-6-7 ans, voire 8 ans. Mais cette année je n'ai jamais vu ça!".

 L’eau n’est pas encore arrivée dans sa rue mais son magasin est protégé par quelque marche contrairement à son garage du coté du quai: "Là j'ai 20-25 centimètres", déplore-t-il.

"On se couche le soir, le matin on a les pieds dans l'eau"

Dans les rues de la commune les agents municipaux installent des passerelles surélevées. Elles permettront au riverain de se déplacer. Cette mère de famille sera obligée de les emprunter encore: "On se couche le soir, le matin on a les pieds dans l'eau. C'est lassant".

Car cette année le refrain se répète. Les crues de la Midouze ont rythmé 2020 assure Jean-François Broqueres, le maire de Tartas: "On ne les compte plus mais je pense que c'est la onzième. En tout cas c'est le quatrième épisode vraiment important qui dépasse la norme habituelle. J'ose espérer que l'on pourra surmonter collectivement ces difficultés". Le pic de la crue est attendu demain après-midi, selon Vigicrues.
Bettina de Guglielmo (avec Guillaume Dussourt)