RMC

Évacuation du centre-ville de Longjumeau: "A cause des inondations il n'y a plus d'électricité"

Le centre-ville de Longjumeau est inondé.

Le centre-ville de Longjumeau est inondé. - Aurélia Manoli - RMC

La mairie de Longjumeau en lien avec la préfecture de l'Essonne a décidé ce jeudi matin de procéder à l'évacuation des habitants du centre-ville. Inquiets, les habitants n'avaient plus d'électricité depuis la veille.

Dans le centre-ville de Longjumeau, l'eau atteint jusqu'à 1m50. Mercredi soir, environ 200 personnes de cette ville de 22.000 habitants ont été évacuées. Au réveil, Isabelle restée chez elle s'inquiète de la montée des eaux.

"L'eau continue à monter, il pleut en plus. Nous on a une grande pelouse derrière la maison, il y a même des canards qui se promènent à la nage", raconte cette habitante bloquée chez elle.

"Je ne peux pas aller travailler, ce n'est pas accessible. Les commerçants, tout est fermé. Dans Longjumeau il n'y a plus rien. Il ne faut pas avoir besoin de pain ou quoi que ce soit parce que tout est fermé. J'ai des pâtes, moi je peux tenir quelques jours", tente de positiver Isabelle.

Evacuation du centre-ville

La plupart des routes pour accéder au centre-ville sont impraticables. L'accès par la nationale 20 est coupé et il faut terminer le chemin à pied. Pendant la nuit, des riverains se sont relayés pour surveiller la montée des eaux.

Dans la matinée, la municipalité a décidé de faire évacuer les 2.000 habitants du centre-ville. Avant l'annonce de l'évacuation, Annie et Robert ont préféré appeler à l'aide. Bien qu'à l'abri au 4e étage d'un immeuble, ils n'ont pas tenu.

"On n'en peut plus, il faut qu'on parte. On pensait quand même tenir hier soir mais c'était long. Il n'y a pas d'électricité, pas d'eau chaude. Ce matin on a dit que c'était plus possible", explique le couple.

Après une soirée dans le noir, ils se sont sentis un peu abandonnés. "On n'est pas du tout informés. Il n'y a personne qui passe avec des micros pour nous dire quoi faire. Je n'ai même pas de pile à mettre dans la radio". Ils espèrent pouvoir être hébergés en attendant un retour à la normale. Les habitants évacués ont été accueillis dans des salles de communes voisine.

Carole Blanchard avec Aurélia Manoli