RMC

Froid: une femme de 93 ans retrouvée morte devant sa maison de retraite dans l'Ain

Le corps de la victime, habillée d'une robe de chambre, a été découvert devant le portail de la maison de retraite où elle résidait, à Belley.

Les personnels soignants ont constaté sa disparition au moment où le thermomètre était au plus bas. Une femme de 93 ans a été découverte, sans vie, vraisemblablement morte de froid, mardi matin à Belley, dans l'Ain, devant le portail de la maison de retraite où elle résidait. 

En robe de chambre par -10 degrés

C'est vers 5h du matin que le personnel de la maison de retraite médicalisée "Les Jardins de Médicis" s'est aperçu de la disparition de la nonagénaire. C'est finalement le boulanger, au moment de sa livraison vers 7h, qui l'a retrouvé devant le portail de cet EHPAD. La patiente de 93 ans était en alors robe de chambre, alors que les températures avoisinaient les -10°C.

Une autopsie doit être pratiquée aujourd'hui pour dire si cette femme est bien morte de froid. Sa présence a été signalée dans la maison de retraite dans la soirée, mais elle souffrait de la maladie d'Alzheimer. Selon une source judiciaire, la victime présente des blessures à la tête, peut-être dus à une chute.

Pas de consigne par grand froid

Une enquête a été ouverte pour déterminer s'il y a eu un défaut de surveillance et si des mesures ont été mises en place depuis l'alerte météo. L'Agence Régionale de Santé indique de son côté qu'il n'existe pas de consignes spécifiques au grand froid pour ces établissements, à l'image des protocoles à respecter en cas de canicule. 

C'est la quatrième victime en France de cette vague de froid baptisée "Moscou-Paris", qui a fait plus d'une vingtaine de morts en Europe depuis vendredi. 

Gwenaël Windrestin et X.A