RMC

Jusqu'à 41 degrés à Lyon, pic de chaleur prévu jeudi: le point sur la météo de la semaine

Le mercure continue de grimper ce mercredi sur la majeure partie de la France, avec plus de la moitié du pays en alerte orange avant un pic attendu de la canicule, inédite pour un mois de juin.

Si la météo sera encore instable dans le nord-ouest du pays, le temps sera sec et très chaud ailleurs, avertissent Géraldine de Mori et Météo France, qui a lancé une vigilance orange pour canicule sur 65 départements, dont tous ceux des régions Ile-de-France, Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté et Centre-Val-de-Loire.

Le jour le plus chaud prévu jeudi ou vendredi

Après les 37 degrés atteints lundi à Carpentras, les températures vont progresser d'un cran mercredi pour entrer dans l'épisode caniculaire proprement dit: la barre des 40 degrés sera atteinte à Besançon, Nevers, et le mercure devrait atteindre les 41 à Clermont-Ferrand ou Lyon.

Dès le milieu de la semaine, des records vont être établis pour un mois de juin voire "localement tous mois confondus". Le jour le plus chaud sera jeudi ou vendredi, selon Géraldine de Mori.

La canicule, qui implique au moins trois jours et trois nuits au-delà d'un certain seuil de température (différent selon les régions), devrait s'étendre au-delà du weekend au moins sur une large moitié du sud-est, indique Etienne Kapikian, prévisionniste à Météo-France.

"Le réchauffement pourrait atteindre 2 degrés à l'horizon 2071-2100"

Aucune région ne devrait être épargnée par les pics, y compris le nord-ouest en fin de semaine. Les pouvoirs publics rappellent la nécessité de boire de l'eau régulièrement, de mouiller son corps et de protéger sa peau. La plateforme d'information "Canicule info service" est accessible au 0800.06.66.66.

Selon les scénarios de Météo-France, "le réchauffement pourrait atteindre 2 degrés à l'horizon 2071-2100" dans le pays par rapport à l'ère pré-industrielle, voire 4 degrés pour le plus pessimiste, avec des vagues de chaleur deux à trois fois plus nombreuses d'ici au milieu du siècle.

Géraldine de Mori (avec Caroline Petit)