RMC

Loire: "En sept minutes, la ville a été ruinée", déplore le maire de Roche-la-Molière

-

- - -

La Loire a été frappée par un impressionnant orage de grêle accompagné de vents violents. A Roche-la-Molière, les dégâts sont particulièrement importants.

C'est un torrent de grêle qui s'est abattu samedi sur la commune de Roche-la-Molière. Des grêlons de deux à quatre centimètres sont tombés sur la commune provoquant de nombreux dégâts.

"Il y a des dégâts importants sur l'ensemble de la commune. Le supermarché a dû fermer en urgence, il est complètement inondé. Sur la salle des sports, on a 150.000 à 200.000 euros de dégâts du fait du toit qui a été impacté par la grêle avec des grêlons de deux à quatre centimètres. Des véhicules ont aussi été touchées par la grêle. L'ensemble des bâtiments de la commune qui étaient un peu fragiles ont aussi été abîmés. Beaucoup de dégâts matériels. Ça a été très soudain, très violent, en sept minutes, toute la ville a été ruinée", déplore le maire Eric Berlivet.

Ces violents orages ont fait un mort samedi en Haute-Savoie et de gros dégâts dans la Drôme, deux des neuf départements qui avaient été placés en vigilance orange par Météo-France.

L'alerte a été levée en fin de journée après que la pluie, la grêle et le vent eurent balayé la région Auvergne-Rhône-Alpes dans l'après-midi. Le ministre de l'agriculture DIdier Guillaume a assuré sur BFMTV que les victimes vont bénéficier de la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle. Mais il faudra attendre un ou deux jours avant la déclaration officielle.

Jérôme Jarny avec Paulina Benavente