RMC

Planter un arbre rafraichit-il la planète?

ALLO MARIE - Chaque matin, à 6h22, Géraldine de Mori répond en direct à l'une de vos questions, dans Apolline Matin, sur RMC.

Est-ce que planter un arbre peut vraiment faire baisser la température de la terre? 

Un arbre peut être pas... mais beaucoup, oui! Les arbres sont des puits de carbone, ils absorbent une partie de la pollution, et permettent donc de limiter le réchauffement climatique.

D’ailleurs le gouvernement français mise dessus pour baisser son empreinte carbone. Objectif: planter 50 millions d’arbres sur tout le territoire, avec pour ça une jolie enveloppe de 200 millions d’euros sur les 2 prochaines années.

A peu près un tiers de la France est déjà couverte de forêts, une superficie qui augmente tous les ans Mais, là, c’est sans doute le plus grand plan de repeuplement des forêts françaises depuis l’après-guerre... Le défi sera de trouver les bonnes espèces qui vont résister au changement climatique, puisque aujourd’hui on a des pans entiers de forêts qui disparaissent à cause des sécheresses et qu’il faut donc remplacer. 

Il ne faut pas forcément beaucoup d’espace pour planter des arbres 

Quelques m2 suffisent, c’est ce qu’on appelle des "micro-forêts urbaines", et ça c’est extraordinaire!

Le principe: planter plein d’arbres de pleins d’espèces différentes sur un petit espace, jusqu’à 5 arbres par m2. Comme les arbres sont très proches les uns des autres, ils vont être en concurrence pour chercher la lumière, et essayer de pousser plus vite que le voisin... ce qui fait qu’en 10 ans, on a l’apparence d’une forêt d’une centaine d’années avec une énorme biodiversité.

Cela permet de faire baisser la température dans les centres-villes, mais aussi de limiter la pollution de l’air ou la pollution sonore. En Italie, par exemple, Milan compte planter trois millions d’arbres d’ici dix ans, pour lutter contre les canicules estivales... 

Attention, toutefois, ce n'est pas le remède miracle: ça ne doit pas servir d’excuse pour polluer à côté, mais c’est un vrai outil dans la lutte contre le réchauffement climatique. D’ailleurs si l'on vous parle souvent de déforestation, ce qui reste catastrophique, à l’échelle mondiale, on plante aujourd'hui plus d’arbres qu’on n’en coupe.

Et ça c’est quand même une bonne nouvelle! 

Géraldine de Mori