RMC

Pourquoi le lancement de deux astronautes de la NASA vers la station internationale par l'entreprise SpaceX s'annonce historique

Bob Behnken, 49 ans, et Doug Hurley, 53 ans, deux astronautes américains aguerris s’amarreront 19 heures plus tard à l’ISS, où deux Russes et un Américain les attendent.

C'est la mission la plus dangereuse et prestigieuse jamais confiée par la Nasa à une société privée. Ce mercredi après-midi à 22h33 heure française l'entreprise SpaceX propulsera deux astronautes de la Nasa vers la Station spatiale internationale depuis la Floride. 

À quelques heures du compte à rebours l’astronaute Bob Behnken est focalisé sur sa mission. “On parlera de notre place dans l’histoire une fois notre mission accomplie. Avant ça nous devons faire décoller cette fusée”, explique-t-il. 

Un engin ultra moderne décrit l’astronaute Jean-François Clervoy.

“Elle peut embarquer jusqu’à sept personnes. Or jamais eu capsule n’avait transporté plus de trois personnes. Et à l’intérieur, au lieu d’avoir mille interrupteurs, et bien vous avez des écrans tactiles pour les fonctions qui ne sont pas très critiques. Et enfin parlons des combinaisons qui sont très modernes. Les astronautes enfilent cette combinaison par une seule ouverture, le casque fait partie intégrante. Donc c’est une combinaison qui est soumise à moins de risque de panne”, détaille-t-il. 

Indépendance vis-à-vis de la Russie

Depuis 9 ans, les Etats-Unis dépendaient de la Russie pour les vols habités vers la Station spatiale internationale. Une époque révolue estime le président du Centre d’étude spatial Jean-Yves Legall.

“Les Etats-Unis devaient envoyer leurs astronautes au Kazakhstan et on montait sur la Station avec un Soyouz russe. Donc ils sont très contents de pouvoir relancer des astronautes américains depuis le sol américain de la Floride”, affirme-t-il.

Si le lancement est réussi, SpaceX sera la première société privée à transporter des astronautes dans l’espace.

Jean-Baptiste Bourgeon avec Guillaume Descours