RMC

Royal: "Pas de hausses de l'électricité avant août"

Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, ce mardi sur RMC et BFMTV.

Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, ce mardi sur RMC et BFMTV. - -

Invitée ce mardi de Jean-Jacques Bourdin, la nouvelle ministre de l’Écologie Ségolène Royal s'est engagée à maintenir les prix de l'électricité d'ici août, et a proposé de taxer camions étrangers et sociétés d'autoroutes.

Ségolène Royal était l'invitée ce mardi de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV. Transition énergétique, réchauffement climatique, écotaxe: les dossiers ne manquent pas pour la nouvelle ministre de l'Ecologie, dont le retour au gouvernement a été très remarqué. Retrouvez ici ses principales annonces.

"Je ne veux pas de hausse des prix de l'électricité avant août"

Ségolène Royal l'affirme, elle ne veut "pas de hausse des prix de l'électricité avant le mois d'août", alors que le Conseil d'Etat le préconise. "Je vais trouver une solution de bon sens", promet-elle. Mais elle l'affirme: "la volonté politique doit l'emporter" sur ce dossier. Vendredi dernier, Ségolène Royal avait déjà jugé "regrettable" la décision du Conseil d'Etat d'annuler les tarifs réglementés de l'électricité d'août 2012 à août 2013, au motif qu'ils ne couvraient pas tous les coûts d'EDF.

"Taxer les sociétés d'autoroutes"

Pour la ministre de l'Ecologie, "il est légitime qu'un camion étranger qui n'achète pas son essence en France contribue à l'entretien des autoroutes françaises." Pour cela, elle dit étudier "deux pistes": "taxer les sociétés d'autoroute" ou "instaurer une vignette à la frontière pour les camions étrangers".

"Il y a eu trop d'impôts"

Dressant le bilan des deux dernières années du gouvernement, Ségolène Royal s'est d'abord détendue: "vous ne m'entendrez pas critiquer le président. Mais c'est vrai, tout le monde l'a dit, les choses ne sont pas allées assez rapidement, et il y a eu un frein à l'activité parce qu'il y a eu trop d'impôts".

La loi sur la transition énergétique "en juillet à l'Assemblée"

La loi sur la transition énergétique "a du retard", reconnaît Ségolène Royal, qui explique que "c'est [s]a responsabilité d'accélérer les choses." Le projet de loi "doit être terminé en avril-mai, il doit passer au conseil économique et social et environnemental, et sera sur le bureau des Assemblées sans doute en juillet." "Cela paraît long, mais en fait c'est très court", rappelle la ministre, "car cela signifie que le projet doit être présenté en conseil des ministres en mai".

Suivez Jean-Jacques Bourdin sur Twitter
Follow @JJBourdin_RMC

Réagissez sur le compte Twitter d'RMC avec le hashtag #BourdinDirect
Tweet #Bourdindirect

Le titre de l'encadré ici

|||-> Ecotaxe: faut-il taxer les camions étrangers?

Le titre de l'encadré ici

|||-> Nucléaire, une énergie "efficace à défaut de propre" ?

La rédaction