RMC

Un Français tué par un ours au Canada: ce que l'on sait

Le Franco-Canadien de 44 ans campait dans une région sauvage du grand ouest lorsque le drame a eu lieu.

Julien et Camille étaient partis le 1er août. Leur but: remonter le fleuve Mackenzien au Canada, en canoë-kayak. Julien n'en reviendra jamais. 

Alors qu'il campait dans la région sauvage du grand ouest canadien, un Franco-Canadien de 44 ans, a été attaqué par un ours le 15 août dernier. 

La nuit du 14 au 15 août, Julien et Camille établissent leur campement au bord du fleuve Mackenzie, dans le grand ouest canadien. Tôt le matin, un grizzly les réveille. L'ours a alors attaqué au cou et à l'épaule l'homme avant de l'emporter dans la forêt. 

Il était accompagné d'une amie biologiste, Camille, qui a pu alerter des passants qui ont prévenu les secours. Le corps du franco-canadien de 44 ans sera retrouvé le lendemain par la Gendarmerie royale du Canada. 

Les attaques d’ours sont rares, mais selon la revue Nature, l’accroissement du tourisme dans ces régions reculées augmente les risques. 

Selon Julie Plourde, de la Gendarmerie royale du Canada, "les décès suite à des confrontations avec des ours sont très rares au Canada. Le Nord-Ouest est un immense territoire très boisée, très sauvage avec des lacs, des rivières et une très faible densité de population. La femme, qui accompagnait la victime, qu'elle a pu trouver de l'aide auprès de passants, c'est assez exceptionnel".

Habitué des expéditions dans la nature, ce compositeur et preneur de sons réalisait l’un de ses rêves avec ce voyage qui devait durer une trentaine de jours.

Benjamin Pelsy avec Xavier Allain