RMC

"Eau froide", "difficile d'accès": opération "démarketing" pour les calanques

François Bland, le directeur du parc national des calanques était l'invité d'Apolline de Malherbe ce vendredi matin.

Eau turquoise, roches blanches, paysages uniques… Les calanques attirent les amoureux de nature et de mer, 3 millions de visiteurs par an. Les calanques de Sormiou et Morgiou, situées sur la commune de Marseille, ont vécu des pics à 3000 visiteurs par jour cet été. C’est deux fois plus que l’année précédente. 

Au grand dam de François Bland, le directeur du parc national des calanques. A tel point que que l'institution a lancé une campagne de "démarketing" visant à décourager les visiteurs. Ainsi, l'eau des calanques est "froide" et l'accès est "difficile".

"C'est un endroit magnifique mais c'est un endroit qui est victime de son succès et qui accueille aujourd'hui trop de monde. Notre objectif c'est de maîtriser l'attrait de ce territoire pour le protéger et garantir une meilleure qualité d'expérience pour ceux qui viennent", expliquait François Bland ce vendredi matin sur RMC. Car la surfréquentation des calanques pose des nombreux problèmes: déchets sauvages, nuisances sonores, barbecues sauvages, plantes protégées arrachées ou piétinées, embouteillages monstres.

L'institution va même jusqu'à demander aux visiteurs de ne pas faire trop de publicité sur les réseaux sociaux lors de leurs visites dans les calanques. "On agit sur nos sites internet. On essaie de contacter certains influenceurs sur Instagram en leur disant que leurs publications peuvent avoir un impact. On invite chacun à garder son expérience pour soi, à ne pas se géolocaliser".

P.B.