RMC

Euromillions: un Français gagne 200 millions et donne (presque) tout pour l'environnement

Le vainqueur français d'un pactole de 200 millions d'euros à l'Euromillions a choisi de tout donner, ou presque, à sa fondation pour l'environnement.

"À la minute où j'ai su que j'étais l'heureux gagnant, j'ai eu le souhait de partager ma chance." Voilà ce que raconte le discret nouveau multimillionnaire français au Parisien. Fort de son jackpot de 200 millions d'euros en décembre 2020, le deuxième plus gros à l'Euromillions, le joueur s'est bien permis quelques travaux dans sa maison et s'est acheté une résidence secondaire, mais ça s'arrête là.

Tout le reste de l'argent, il va l'investir dans sa fondation, dédiée à la protection de l'environnement. La fondation s'appelle Anyama, du nom d'une commune en Côte d'Ivoire, où le Français a passé son enfance.

Interrogée par l'AFP, la FDJ qualifie de "grande première" un don d'une telle ampleur et les raisons qui ont poussé le gagnant à jouer, soulignant qu'il "n'est pas rare que les gagnants soient généreux, mais ce qui est une première c'est la proportion du gain versée à une cause philanthropique".

Soutien de sa famille

Le lauréat des 200 millions d'euros dit avoir été marqué par les passages de camions chargés d'arbres coupés: "Au cours de ma vie, j’ai été le témoin, en Côte d’Ivoire, du passage incessant de camions chargés d’arbres coupés dans les forêts du Burkina Faso. Ce ballet de camions m’a beaucoup marqué, indigné", précise-t-il.

Et donc, de son point, de vue, la priorité aujourd'hui est de sauver la planète. Il va donc demander à des experts de choisir les projets de sa fondation, à commencer par la protection des forêts françaises. Et au fait, que dit sa famille de tout ça? Elle qui ne profitera pas de cet argent tombé du ciel? Elle serait au courant, et elle le soutient.

Benjamin Smadja (avec G.D.)