RMC

Incendie: les sapeurs forestiers et les agents de l’office national des forêts sur le qui-vive

En France métropolitaine, sur la période 2007-2018, on dénombre une moyenne annuelle de 4040 feux qui ravagent 11.117 hectares de forêt.

Avec le début de l'été, la vigilance se renforce face aux risques de feux de forêt. Comme chaque année, les départements de l'arc méditerranéen mettent en place leur dispositif de surveillance et de prévention. 

À peine visible à l’œil nu, une fumée s’élève derrière les collines. Trop loin de la zone que couvre Adrien Decoursière, c’est une autre équipe qui se rend sur place. Mais mardi dernier, sa patrouille est intervenue en bordure de l’autoroute toute proche.

“On n'était pas loin, on a vu la fumée et on s’est déplacé pour voir. On est intervenu dans les cinq minutes et on a pu stopper la propagation du feu”, Adrien Decoursières, agent de l'Office National des forêts.

Interdit de fumer en forêt

Comme Adrien, plusieurs dizaines de professionnels sillonnent les forêts du département à l'affût des incendies. Mais les touristes ont aussi leur rôle à jouer en respectant quelques règles. Fabien Brochiero est Responsable des forêts à la Direction Départementale des Territoires.

“Quand vous avez l’herbe qui est très sèche, le moindre mégot ou une étincelle est susceptible de mettre le feu et de se propager très rapidement. On ne fume pas en forêt, c’est interdit, on ne fait pas de barbecue en forêt. Le feu ça peut être très dangereux surtout dans la région méditerranéenne”, indique-t-il. 

Il est également déconseillé de se balader dans les massifs les jours de chaleur et de vent fort.

Margaïd Quioc avec Guillaume Descours