RMC

Confinement, écoles fermées... ou statu quo: sur quels critères Emmanuel Macron va-t-il prendre sa décision?

RMC
Emmanuel Macron est sous le feu des projecteurs avec la flambée épidémique qui a dépassé les niveaux de novembre dernier en réanimation.

La situation sanitaire continue de se dégrader en France. Avec près de 5.000 malades actuellement soignés en réanimation (4.974), le pic de la deuxième vague, en novembre, est maintenant dépassé, preuve que la situation épidémique continue de sérieusement s'aggraver.

Plusieurs sources au sein de l'exécutif ont confirmé lundi soir à RMC que le président de la République allait bien s'exprimer dans les 15 prochains jours, pour "donner de la clarté et un calendrier".

Si rien n'est encore décidé, c'est bien mercredi matin que d'éventuelles décisions pourraient être prises par le chef de l'Etat à l'occasion d'un nouveau conseil de défense. Mais sur quels critères Emmanuel Macron va-t-il prendre sa décision?

Ecoles: "Cela doit rester notre ligne rouge"

C'est bien la pression épidémique qui sera observée en priorité. Les dernières mesures de freinage mises en place dans les 19 départements auront-elles enfin un effet?

A ce stade, la situation est plutôt à l'aggravation, les données sanitaires attendues ce soir seront déterminants explique l'exécutif. Autres chiffre observé: celui des personnes en réanimation, qui a dépassé lundi, le seuil du deuxième confinement avec 4.972 patients Covid-19.

Des données sanitaires qui pousseront ou non le chef de l'Etat à prendre des mesures complémentaires pouvant aller "d'un simple renforcement du télétravail au confinement strict" reconnaît un proche d'Emmanuel Macron.

L'autre grande question est bien-sûr celle des écoles. "Cela doit rester notre ligne rouge", confie un ministre opposé à leur fermeture. Mais l'exécutif pourra t-il tenir? Tout dépendra du nombre de classes fermées depuis la mise en place du nouveau protocole.

Jérémy Trottin (avec J.A.)