RMC

Coronavirus "Dans tous les scénarios, il n’est pas prévu de fermer les écoles et les universités" annonce Jean-Michel Blanquer sur RMC

Le ministre de l’Éducation nationale était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.

Alors que le gouvernement continue d'afficher sa mobilisation face au nouveau coronavirus, qui se rapproche du stade 3 de l'épidémie, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.

Il a indiqué que "Dans tous les scénarios que nous avons, il n'est pas prévu de fermer les écoles". 

 L'Italie, premier foyer européen, qui a passé mercredi la barre des cent morts (107 morts pour 3.089 cas), a pris des mesures exceptionnelles: toutes les écoles et universités seront fermées à partir de jeudi et jusqu'au 15 mars. "Ce n'est pas la stratégie adéquat pour la France" a indiqué le ministre sur RMC, avant de préciser que face à la progression du coronavirus, "150 établissements scolaires sont fermés à l'heure actuelle" et "cela concerne entre 35.000 et 45.000 élèves".

Il est également revenu sur le droit de retrait des enseignants: "Il ne s'applique pas dans ces circonstances", avant de souligner que "C'est un phénomène grave, mais ce n'est pas non plus le choléra ou Ebola".

285 cas confirmés ont été recensés mercredi sur le territoire (soit 73 de plus que la veille), dont 15 dans un état grave sont hospitalisés en réanimation, a déclaré le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, lors du point presse quotidien. Quatre personnes sont décédées.

En cas de passage au "stade 3" de l'épidémie, celui où l'on constate que le virus circule et qu'il est transmissible sur l'ensemble du territoire, "les activités collectives sont fortement impactées", précise le gouvernement sur le site gouvernement.fr. Face à l'inquiétude voire la "psychose", les sénateurs ont appelé mercredi le gouvernement à communiquer avec pédagogie, le ministre de la Santé Olivier Véran assurant que le choix qui est fait est celui de la "transparence". 

La rédaction de RMC