RMC

Coronavirus en Belgique: les habitants doivent faire face à de nouvelles mesures

Principales mesures, le nombre de personnes qu’un foyer peut voir de manière rapprochée, à moins d’1 mètre 50, est restreint aux cinq mêmes personnes pour un mois et les courses doivent se faire seul et dans la limite de 30 minutes.

Parmi les pays européens les plus exposés au virus, il y a la Belgique où la phase 5 du déconfinement a été annulée pour opérer un retour en arrière. Depuis mercredi, la vie sociale des Belges a de nouveau été réduite.

Nina, comme tous les Belges ne peut désormais voir plus que cinq personnes, en plus des membres de son foyer. Une bulle de contact comme on dit ici. Cinq personnes assez vite identifiées. 

“Comme j’ai un petit de 18 mois, je n'ai pas trop de choix ça se résume aux parents. Donc mes parents, les parents de mon compagnon et voilà. C’est restreint, mais je pense que c’est nécessaire”, affirme-t-elle. 

Cet été, oubliés les terrasses et repas entre amis. “C’est vraiment un retour en arrière. Après le déconfinement on a pu avoir de nouveau ces liens sociaux et c’était quand même quelque chose qui faisait du bien. Et maintenant d’un coup, on est reparti pour un coup”, regrette cette Belge. 

Une seule personne par cadis pour les courses

Autre changement, les courses.“On a 30 minutes pour faire ses courses, le plus rapidement possible et on doit faire ses courses seul. On change les habitudes”, explique un client. Du coup, Liliane s’adapte. “Je carbure. Je fais ma note, j’ai tout en-tête et je ne traîne pas”, assure-t-elle. 

Mais tous n’étaient pas au courant. Sandra par exemple reste à l’entrée. Elle était venue avec son compagnon. 

“Je ne savais pas que c’était à nouveau une personne par cadis. Donc je l’attends”, indique-t-elle. 

En Belgique, ces règles sont en vigueur jusqu’à la fin du mois d’août.

Lionel Top et Pauline Delevoye avec Guillaume Descours