RMC

Faut-il autoriser le cannabis médical? Ca fait débat sur RMC

Le cannabis à usage thérapeutique pourrait arriver en France. C'est ce qu'a annoncé jeudi la ministre de la santé Agnès Buzyn, assumant un "retard de la France" dans ce domaine. Vers la fin d'une hypocrisie?

Fumer pour soulager. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a réouvert le débat jeudi en estimant que la France est "en retard" sur le sujet, par rapport à d'autres pays. Alors, faut-il autoriser l'usage thérapeutique du cannabis? Ca fait débat sur RMC.

La ministre de la Santé a pris position: "Aucune raison d'exclure, sous prétexte que c'est du cannabis, une molécule qui peut être intéressante pour le traitement de certaines douleurs", explique Agnès Buzyn. D'autant que le cannabis, ça peut soulager les malades, explique l'addictologue Michel Reynaud sur RMC.

"Ca ne guérira pas le cancer ni la sclérose en plaques. Mais c'est un bon médicament de complément pour des maladies graves qui entraînent beaucoup de souffrances. Ca marche sur les contractures de la sclérose en plaques, sur les amaigrissements du SIDA, du cancer, sur le douleurs. Ca a un effet tranquillisant, somnifère antalgique, qui peut empêcher ou diminuer la prise de certains médicaments qui peuvent être plus nocifs".

Pourquoi la France est-elle à la traîne? 

Il y a un débat médical sur l'intérêt du cannabis pour traiter des patients, et les effets secondaires (psychoses, effets sur les poumons...). Mais il y a surtout débat politique: autoriser le cannabis thérapeutique, ce serait ouvrir la voie à la légalisation du cannabis, tout court. 

D'ailleurs, Agnès Buzyn a bien fait préciser hier par son entourage qu'il n'était pas question de l'usage de l'herbe et de sa légalisation, mais bien des dérivés du cannabis

Le débat est pourtant déjà tranché depuis longtemps

C'est peu connu, mais le cannabis thérapeutique n'est pas prohibé en France. Il y a un flou, dans la loi : le THC, est interdit, c'est la substance psychoactive. Mais l'autre composant du cannabis, le cannabidiol, n'est pas interdit. 

Plusieurs boutiques en France en font commerce. Surtout sous forme de liquide à vapoter. 

Depuis 2013, plusieurs médicaments, ont même obtenu leur autorisation de mise sur le marché, sans pour autant être commercialisé, ça bloque encore au ministère de la Santé. 

Pierre Rigo et X.A