RMC

Non-vaccinés: Christian Estrosi aimerait qu'ils soient "confinés" et privés d'assurance chômage

Christian Estroi, le maire de Nice, n'est pas tendre avec les non-vaccinés, et explique ce jeudi sur RMC qu'il aimerait qu'ils soient confinés "dans les mêmes conditions" qu'en mars-avril 2020.

Pour Christian Estrosi, les vaccinés n'ont pas à payer le prix des restrictions pour les non-vaccinés. Face à Jean-Jacques Bourdin ce jeudi matin sur RMC et BFMTV, le maire de Nice (Alpes-Maritimes) a expliqué vouloir taper fort sur les personnes qui refusent la vaccination contre le Covid-19, s'estimant favorable à une vaccination obligatoire.

"Ils représentent 91% de ceux qui sont en réanimation ou en hospitalisation conventionnelle. Ceux qui constituent une menace sur l'activité, et sur la santé de nos concitoyens, sont ceux qui restent dans des postures inacceptables. Voilà pourquoi je veux une tolérance zéro dans ce domaine."

"Ils devraient être confinés chez eux dans les mêmes conditions qu'en mars-avril 2020"

Christian Estrosi se dit favorable à ce que ces derniers subissent à eux seuls un confinement comme en mars 2020.

"Dans le cadre du pass vaccinal, ceux qui ne seraient pas vaccinés devraient être confinés chez eux dans les mêmes conditions qu'en mars-avril 2020. Et par ailleurs, ils ne devraient pas avoir d'accès à l'assurance-chômage ", lance l'élu.

"Quand on fait prendre de tels risques à la société, on doit en payer le prix", conclut-il.

>>> A LIRE AUSSI - Pass vaccinal: ce que le Sénat a modifié sur le projet de loi

J.A.