RMC

Nutri-score: le député Olivier Véran souhaite l'étendre aux publicités

Le député Olivier Véran souhaite étendre le nutri-score aux publicités. Une proposition rejetée par le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert.

Faut-il étendre le nutri-score aux publicités alimentaires. Ce code couleur nutritionnel est entré en application au mois d'avril. Il note les plats industriels vendus en supermarché de la lettre A à la lettre E, du vert au rouge, du produit le plus sain au plus mauvais sur un plan nutritif.

"Il s'agit de ne contraindre personne, il s'agit de donner une information claire, loyale, appropriée au consommateur qui sait en un coup d'œil séparer, comparer les produits alimentaires qui peuvent être de même gamme de prix, de même apparence mais dont les nutriments diffèrent", a précisé le député LaRem Olivier Véran.

"Continuer le combat"

Il souhaite même aller plus loin et étendre faire apparaître ce code couleur dans les publicités pour les aliments. "Quand on vous fait la pub d'un paquet de céréales et que vous avez l'impression que plus vous mangez un certain type de céréales plus vous serez mince vous n'avez pas les bonnes informations", a-t-il expliqué au micro de RMC. Olivier Véran a déposé un amendement en ce sens, mais il a été rejeté par le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert. Olivier Véran ne s'avoue toutefois pas vaincu et assure vouloir "continuer son combat".

P.B.