RMC

Quand la prime pour les soignants va-t-elle tomber ?

En première ligne, le personnel hospitalier des 40 départements les plus touchés par la pandémie de coronavirus doit recevoir une prime de 1500 euros nets.

Les personnels hospitaliers de 40 départements vont recevoir 1500 euros, le montant maximal de la prime promise par le gouvernement en récompense de leurs efforts durant l'épidémie de coronavirus.

Ces départements sont essentiellement ceux du nord et de l'est du pays, les régions les plus durement frappées par le Covid-19, notamment les départements de l'Ile-de-France, du Grand Est, de Bourgogne-Franche-Comté et des Hauts de France. S'ajoutent aussi la Drôme, la Loire, le Rhône, la Haute-Savoie, l'Eure-et-Loir, les Bouches-du-Rhône, les deux départements de Corse et Mayotte.

1500 euros "net de tout"

Les personnels des hôpitaux de ces départements vont donc recevoir une prime de 1500 euros "net de tout", c'est à dire sans cotisation ni impôt. C'est ce qu'avaient annoncé le Premier ministre, Edouard Philippe, et le ministre de la Santé, Olivier Véran à la mi-avril. D'autres agents sont concernés, en dehors de ces zones. Ceux qui ont "travaillé dans les services "Covid+" des hôpitaux percevront également la prime de 1500 euros", ceux "des autres services percevront une prime de 500 euros".

Le versement de ces primes reste suspendu à la parution d'un décret en précisant les modalités. Elles devraient donc apparaitre sur les fiches de paie de mai ou juin.

Rémi Ink (avec G.D.)