RMC

"SDF de 59 ans, je cherche un endroit à l’abri": grâce à son annonce sur leboncoin, il est sorti de la rue

Laurent et Carole, un couple de buralistes du Havre, ont été émus par l'annonce de Pierre, un SDF de 59 ans, qui a appelé à l'aide sur le site de petites annonces leboncoin.fr. Touchés, ils ont décidé de l'héberger pour passer l'hiver. "Ils m'ont vraiment tiré d'affaire", réagit Pierre sur RMC.

Il échappe à la rue grâce au site Leboncoin ! Endetté et à la rue, Pierre, 59 ans, originaire du Havre, a publié une annonce sur le site Leboncoin.fr. Résultat: depuis vendredi, il dort sous un toit. Son message : "Bonjour, j’ai 59 ans, SDF, je cherche sur Le Havre un endroit à l’abri du vent et de la pluie pour dormir le temps que je paye mes impôts, saisis sur salaire de janvier à avril. Même un placard ou un garage me suffit, si vous avez un véhicule qui ne roule pas, ça peut aussi me convenir".

"Coucher dans la rue, c'est terrible"

Pierre, c'est l'histoire d'un décrochage comme il y en a beaucoup. En pré-retraite depuis 2012, il a vu son revenu diminuer quasiment de moitié, tandis qu’il continuait à aider son fils, en difficulté. Sont arrivés les impôts, basés sur ses revenus antérieurs, qu’il n’est pas parvenu à payer, et une saisie sur salaire, des difficultés à payer le loyer, puis enfin… l'expulsion. Depuis, il a dormi sur le canapé d’amis, passé quelques temps dans un foyer. Dans le même temps, il a continué ses activités, en tant qu’auto-entrepreneur dans le bricolage. Pas suffisant toutefois pour éviter de dormir dehors parfois. "Coucher dans la rue, c'est terrible. Il fait froid, on est réveillé par le bruit, par les passages. Je ne souhaite ça à personne".

Son annonce, reprise sur les réseaux sociaux, a été remarquée et contre toute attente, Pierre s’est retrouvé submergé par les propositions généreuses. Il a reçu plus de 300 messages de soutien et… un coup de téléphone: un couple de buraliste lui propose une petite chambre pour passer l'hiver. "Ils m'ont vraiment tiré d'affaire, ils ont le cœur sur la main", s'émeut Pierre au micro de RMC.

"On ne peut pas le laisser comme ça"

Ce couple généreux, c'est Laurent et Carole. Ils ont été touchés par l'histoire de Pierre. La première fois qu'ils l'ont vu en face d'eux, ils n'en sont pas revenus. "Quand on l'a vu je lui ai demandé: 'c'est vous ?'. Je me suis dit: 'ce n'est pas possible, c'est nous quoi !", explique Carole, la cinquantaine. "Un homme ordinaire, quoi", soutient Laurent. "Il nous a dit: 'ce que je ne veux pas, c'est dormir sur le trottoir. Même un cagibi ça me suffit, ou une voiture abandonnée'", raconte Carole. "Ça touche vraiment la conscience, on ne peut pas le laisser comme ça. Il ne faut pas que ce monsieur descende plus bas".

Pierre s'est donné cinq mois pour retrouver une vie normale. Une "mission" explique le désormais ex-SDF. "J'ai une obligation de m'en sortir, avec tout le monde que j'ai derrière moi, je ne vois pas comment je pourrais faire autrement".

Philippe Gril avec Romain Poisot