RMC

Soupçonnés de radicalisation, deux policiers désarmés

Deux policiers soupçonnés de radicalisation ont dû rendre leurs armes après la tuerie à la préfecture de police de Paris.