RMC

Une magistrate de Versailles agressée au flashball à son domicile

RMC
C'est la ministre de la Justice qui en a fait l'annonce lundi matin via Twitter.

L'une des présidentes de la cour d'assises des Yvelines a été agressée lundi matin à son domicile dans ce département, visée par un tir de flashball. 

La magistrate a été visée par un tir alors qu'elle sortait de son domicile aux alentours de 9h30, selon le parquet de Versailles. La victime a été blessée à la tête et c'est un membre de sa famille qui a prévenu les gendarmes. La gravité de ses blessures restait inconnue lundi à la mi-journée, mais son pronostic vital n'est pas engagé.

Les agresseurs "ne sont pas venus là par hasard", selon une source proche de l'enquête, laissant entendre que la victime avait été délibérément visée en raison de ses fonctions. Selon nos informations, les suspects sont arrivés déguisés en livreur afin de se faire ouvrir la porte du domicile. 

Le ou les agresseurs sont en fuite et un important dispositif de recherche a été mis en place par la section de recherche de Versailles, chargée de l'enquête, a assuré le parquet.

C'est peu après 11h que la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a dit sur Twitter apprendre "avec indignation et émotion l'agression de la présidente de la cour d'assises de Versailles. Toutes les forces de l'ordre sont mobilisées pour retrouver les auteurs", a-t-elle déclaré, exprimant son "soutien à la magistrate, à sa famille et à la communauté judiciaire de Versailles."

"Une pensée à notre collègue de Versailles, agressée violemment à son domicile ce matin", a aussi déclaré le porte-parole de la Chancellerie, jugeant cette agression "aussi lâche qu'insupportable"

Marion Dubreuil