RMC

Vaccination obligatoire contre le Covid-19? "Nous ne contraindrons pas les Français à se faire vacciner" prévient Olivier Véran

Olivier Véran ouvre la porte à un déconfinement régions par régions. Pour ou contre ?

Olivier Véran ouvre la porte à un déconfinement régions par régions. Pour ou contre ? - Crédit: AFP

Le ministre de la Santé a annoncé qu'un débat aurait lieu au Parlement.

La propagation du variant Delta du Covid-19 devient de plus en plus inquiétante. Le nombre de cas recensés augmente partout dans le monde, notamment au Portugal, en Grande-Bretagne et en Allemagne.

En France, le variant Delta représente près de 20% des nouveaux cas. Pour l'endiguer, le Premier ministre Jean Castex envisage de rendre la vaccination obligatoire pour les soignants. Il pourrait également l'"étendre plus largement" à d'autres professions qui sont particulièrement exposées et pourquoi pas à tous les Français à partir de 12 ans.

Ce vendredi, Olivier Véran, le ministre de la Santé, a tenu à préciser lors d'une visite dans un centre de vaccination installé dans un centre commercial de Villeneuve-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine, ne pas être "sur que nous ayons le temps d'attendre jusqu'à septembre ou octobre" pour appeler les Français à se faire vacciner. 

Ajoutant qu'un débat aurait lieu au Parlement sur l'hypothèse d'une obligation de vaccination pour le personnel soignant, mais qu'une telle contrainte ne concernerait pas l'ensemble de la population. 

"Nous ne contraindrons pas les Français à se faire vacciner, la vaccination n'a pas à être obligatoire en population générale. En revanche, nous faisons tout pour rendre le vaccin disponible pour rassurer, lever les ambiguïtés qui existent", a-t-il déclaré.

Il s'est aussi dit favorable à une réflexion sur une extension du champ d'application du "pass sanitaire", dès que la vaccination serait proposée à l'ensemble des Français. 

"Nous pouvons faire plus et (...) nous devons faire plus parce que la menace du variant Delta est une menace qui est réelle et qui pourrait venir gâcher nos vacances et gâcher l'été."