RMC

Viol d'une mineure requalifié en atteinte sexuelle: "Un enfant de 6 ans peut-être considéré comme consentant"

Après le viol d'une jeune fille de 11 ans, la police a requalifié en "atteinte sexuelle", assurant que l'agresseur n'avait utilisé ni contrainte ni violence. Une aberration pour l'avocate de la victime, qui souhaite que la législation française adopte "un seuil d'âge en deçà duquel on ne retiendrait pas le consentement de l'enfant".

Sur le même sujet