RMC

Volailler Doux en difficulté: "Je suis inquiet de l'avenir de mon emploi", confie Michel, salarié

L'Ukrainien MHP, potentiel repreneur du gourpe Doux, projette de réduire le périmètre de l’entreprise à la Bretagne et de réduire notablement les effectifs. Ce mardi matin, le dossier sera présenté en Comité d’entreprise.