RMC

Trois pistes pour redonner de l'attrait aux partis

Invité ce jeudi de 100% Bachelot, Xavier Chinaud, ancien conseiller politique, a donné des pistes pour faire évoluer l'offre politique.

Les partis politiques sont-ils en train de disparaître? Avec l’alliance entre Emmanuel Macron et François Bayrou, c’est une nouvelle page de la politique française qui semble s'ouvrir, selon Roselyne Bachelot. La raison? Une lente déliquescence des partis politiques qui ne parviennent plus à séduire.

Pour Xavier Chinaud, expert électoral, trois pistes peuvent pourtant redonner de l’attrait aux partis. "La première d’entre elles serait que les partis politiques représentent une offre cohérente. Je note qu’aujourd’hui, un sujet comme l’Europe fracture complètement, aussi bien à gauche, qu’à droite, les membres d’une même formation politique. On est également dans un jeu où l’on s‘oppose systématiquement quand on est dans l’opposition. Quoi que fasse un camp, il ne trouve jamais grâce aux yeux de l'autre".

Pour l'expert électoral, il faut davantage faire entrer le citoyen dans la vie politique. "Les gens ont le sentiment que payer une cotisation (pour adhérer à un parti) veut simplement dire: ‘tais-toi et vote ce que je te dis’. Il faut que l’offre permette un système plus participatif".

"Nos institutions ont pris un sacré coup de vieux"

"Enfin, nos institutions ont pris un sacré coup de vieux. Aujourd’hui le système ne fonctionne pas. Le temps politique ne correspond pas au temps des gens, au temps des attentes. On a une communication instantanée avec les réseaux sociaux face à un système politique qui est lent. Il faut donc qu’il évolue, ce qui ne veut pas dire que l’on ne doit pas prendre le temps, de voter des lois". 

100% Bachelot avec A. B.