RMC

André : "Sur la partie alimentaire, l'inflation est à 13% en moyenne".

Sur le sujet de l'inflation, on entend les agriculteurs, les supermarchés et maintenant les industriels. Jean-Philippe André, président de l'Association nationale des industries alimentaires, rejette l'idée selon laquelle son secteur profite de l'augmentation des prix pour se gaver sur des marges abusives : "Les négociations sont tendues, c'est traditionnel mais il y a un facteur nouveau, un élément perturbateur, c'est l'énergie. Aujourd'hui le chiffre officiel de l'inflation, c'est 13 % pour l'alimentaire. L'inflation est un phénomène nuisible pour tout le monde. On ne peut pas faire face impunément à une hausse fois quatre des factures d'énergie. Il faut reboucler le cycle. Personne ne souhaite une hausse des prix, mais on veut une réalité des prix".