RMC

Cayeux, démissionnaire lundi, n'a déclaré qu'une part de son riche patrimoine

La Haute autorité pour la transparence de la vie publique a saisi la justice hier sur le cas de Caroline Cayeux. L’ancienne ministre, qui a démissionné lundi, avait fortement sous-évalué son patrimoine…
Les manquements reprochés à Caroline Cayeux peuvent être qualifiés de fraude fiscale et d'évaluation mensongère de son patrimoine. Délit qui peut être puni de trois ans de prison.
Les sommes avancées sont de 3,9 millions de sous-évaluation pour son appartement parisien et sa maison en Bretagne. Ce qui représente tout de même la moitié de la valeur de ces deux biens.


D'après le Courrier Picard, Caroline Cayeux possède, avec sa sœur, un immeuble haussmannien place de l’Alma à Paris face à la tour Eiffel. Elle détient 99% d’une SCI estimée à 12 millions d’euros, plus la maison à Dinard, un appartement à Beauvais et des forêts pour chasser en Sologne. La haute autorité pour la transparence de la vie publique souligne que l’ancienne ministre a été alertée sur ces sous-évaluations dès 2021 mais qu’elle a tardé à corriger sa déclaration.