RMC

Guillaume a été victime d'un homme qui lui a usurpé son identité afin de toucher un RSA

Guillaume a 35 ans, est commercial dans une entreprise depuis plusieurs années. Il n’est donc pas au chômage, ni au RSA. Il y a deux ans, 525 € sont débités sur son compte en banque, avec cet intitulé mystérieux : "Saisi tiers détenteurs”. Après quelques recherches, il comprend que le service des impôts a prélevé un trop-perçu de RSA. C’est quelqu’un d’autre qui l’a touché en son nom ! En enquêtant, nous avons découvert qu’il est victime d’une fraude au RSA. Quelqu’un a ouvert cinq comptes, dans cinq CAF, aveccinq noms différents, dont celui de Guillaume. Son identité a donc été usurpée. Depuis, la Caisse d’Allocations Familiales a suspendu les comptes frauduleux et a demandé un rappel des sommes perçues. Sauf que les impôts ont prélevé le compte en banque de notre auditeur et non celui du fraudeur ! Pour régler le problème, Guillaume est à nouveau renvoyé vers la CAF. Et là, c’est le début des ennuis.