RMC

La mortalité liée à la chaleur a augmenté de 68 % en 20 ans

Les épisodes de températures "anormales'' se multiplient. On a eu 33 jours de canicule l’été dernier, la canicule la plus précoce de l’histoire et maintenant voici cet été indien avec, en ce moment, des températures qui ne sont pas des températures de fin octobre mais plutôt du mois de juin. Géraldine de Mori nous dit qu’il faisait ce matin à 6 heures, 26 degrés à Biarritz, qu’il fera cette après-midi 29 à Tarbes. Hier il faisait 28 à Dax… On était ces derniers jours souvent à dix degrés au-dessus des normales saisonnières. Un épisode de douceur n’est pas une preuve du réchauffement climatique, mais 4,5,6 épisodes qui s'enchaînent c’est le bien le signe que le climat est en train de changer.