RMC

Le Parlement européen secoué par une enquête pour corruption

La police belge a procédé vendredi à 16 perquisitions simultanées chez des personnalités soupçonnées d’avoir été achetées par l’émirat du Qatar. Et les perquisitions ont été fructueuses puisque 600.000 euros en liquide ont été saisis. Cinq personnes ont été arrêtées et quatre aussitôt emprisonnées. Parmi elle, Eva Kaili, une vice-présidente du parlement. Elle est grecque, socialiste, c’est une ancienne présentatrice vedette de la télévision grecque. Samedi, les policiers ont obtenu le droit de faire une nouvelle perquisition à son domicile à Bruxelles et Ils ont encore découvert des sacs de billets. Un peu plus tard, ils ont arrêté son père au moment où il tentait de mettre à l'abri de grosses sommes en liquide. Le compagnon de la députée grecque a lui aussi été arrêté. Parmi les autres mis en cause, on compte un ancien eurodéputé italien Pierre Antonio Panzeri, aujourd’hui la la tête d'une association de défense des droits de l’homme et Luca Visentini, un Italien qui se présente comme un poète mais qui est surtout à la tête de la plus grande organisation syndicale du monde.