RMC

Lechypre d'affaires : l'argent coûte toujours plus cher à l'emprunt

Il faut rappeler que la mission de la BCE c’est de maintenir l’inflation à un rythme de 2%, jugé idéal pour permettre une croissance équilibrée de nos économies. Pour régler ce niveau de 2%, elle dispose d’un thermostat, les taux d’intérêt. Quand ça chauffe sur les prix, elle les augmente, le crédit devient plus cher, les ménages et les entreprises dépensent moins, l’activité ralentit et la température sur les prix redescend. C’est exactement ce qu'il s’est passé cette année: pour lutter contre la flambée des prix, les taux à court terme, encore nuls en juillet sont remontés à 2,5% aujourd’hui. Tandis que les taux à 10 ans sont remontés de 0 en janvier à 2,7% aujourd’hui !