RMC

Me Jean-François Canis : "Au moment de l'agression, il n'est plus lui-même"

A Roanne, un père de famille a vengé sa fille, agressée sexuellement à son domicile. Grâce à l'intervention de la mère et l'aide de connaissance, il a retrouvé me suspect avant de le passer à tabac et de le livrer à la police. Son avocat explique ce geste sur RMC et MRC Story : "Avec le recul mon client regrette mais lorsqu'il interpelle l'agresseur le lendemain de l'agression de sa fille, le jeune rodait encore dans le quartier et était prêt à récidiver et là mon client il a perdu la raison. Il vivait sous tension. La maman ne veut plus vivre dans la maison, la petite fille est choquée.


Il est certain que ce n'est pas de la légitime défense. Avec le recul, il a eu tort. Mais un père, lorsqu'on s'en prend à ses enfants, est touché au plus profond de lui-même et plus très raisonnable avec une réaction disproportionnée. Mon client, ne voyant aucune patrouille de police, a décidé de lui-même sortir car il était sûr que l'agresseur rodait toujours dans le quartier. il va être poursuivi pour violences avec armes, car il avait un câble, mais il conteste le contexte de 'réunion'".