RMC

Mort de Samuel Paty : la famille porte plainte contre l'administration

Après un déferlement de haine en ligne, la famille de Samuel Paty porte plainte contre plusieurs agents du ministère de l'Intérieur et de l'Éducation Nationale. Pour les parents et les sœurs de l'ancien enseignant, l'administration a commis des fautes sans lesquelles il ne serait pas mort. Leur plainte cible donc le non empêchement de crime et la non assistance à personne en péril : ils accusent des agents du renseignement territorial des Yvelines de ne pas avoir protégé Samuel Paty alors qu'il recevait des menaces quotidiennement depuis son cours sur la laïcité lors duquel il avait montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. L'affaire avait ensuite pris de l'ampleur sur les réseaux sociaux et le nom de Samuel Paty et de son collège avait circulé sur Internet. La famille reproche à l'Éducation nationale de ne pas avoir pris la mesure de cette menace, mais cette plainte ne fait pas l'unanimité. L'ancienne compagne de l'enseignant ne s'y associe pas : pour elle, l'idéologie salafiste est la seule responsable.