RMC

Portrait du criminel russe Popkov, qui veut aller faire la guerre en Ukraine

C’est une interview hallucinante que la télévision d'État russe a diffusé hier. On y voit ce criminel qui a avoué le meurtre de 83 femmes et qui depuis une cage dans sa prison répond aux questions d’une jeune journaliste. Il explique qu’il a appris que les mercenaires de Wagner recrutaient des combattants en prison. "Ce serait mon rêve” dit-il. "Je pense que même après dix ans de prison, je pourrais facilement réapprendre à me battre." Il dit que sa demande est actuellement étudiée. Que si cela doit attendre le mois de février, cela ne le dérange pas parce qu’il craint le froid. Impossible, à ce stade, de savoir si ce tueur en série va effectivement être libéré pour aller faire la guerre, mais rien que le fait que la télé Russe lui ait donné la parole, c’est déjà stupéfiant.