RMC

Scandale McKinsey : la colère ne retombe pas

La fin de la campagne présidentielle est animée par l'affaire McKinsey : une enquête a été ouverte par le parquet national financier sur les pratiques d'optimisation fiscale du cabinet de conseil américain, souvent sollicité pendant le quinquennat et qui est accusé par un rapport du Sénat de ne pas avoir payé d'impôts en France entre 2011 et 2020.
De son côté, une association de victimes du Covid-19 a décidé de porter plainte contre trois cabinets de consultants pour corruption : elle leur reproche leur incompétence dans la gestion d'une crise sanitaire. Mais il y a également la colère du neuropsychiatre Boris Cyrulnik et de son équipe, mandatée par l'Élysée en 2019 pour rendre un rapport sur les 1000 premiers jours de l'enfant et qui apprend aujourd'hui qu'un cabinet de conseil a été rémunéré 425 000 euros pour faire le même travail qu'eux.