RMC

Un vaste système de blanchiment d'aides Covid détournées

Des escrocs ont blanchi des millions d’euros et détournées des primes liées au Covid. L’affaire est partie d’un simple contrôle d’un bar à chicha il y a deux ans à Alençon dans l’Orne. Les enquêteurs ont découvert un système d’escroquerie à la prime au chômage partiel. Des centaines de milliers d’euros détourné en déclarant des salariés fictifs. À force de creuser, les enquêteurs découvrent une organisation qui va bien au-delà. Au total, la Justice estime que ce ne sont pas moins de 12 millions d’euros qui auraient été blanchis. 11 personnes ont été arrêtées et mises en examen. La Justice leur a déjà saisi près de 2 millions d’euros de patrimoine.