RMC

Zone à faible émission: gare à la forte expulsion

Un système de contrôle, par la mise en place de radars automatisés pour verbaliser les véhicules polluants, a été annoncé ce mardi à l’occasion du premier comité ministériel de suivis des ZFE. Un projet qui fait réagir. Les députés craignent que ce nouveau système de contrôle soit un déclencheur d’une crise type gilets jaunes. Selon Antoine Vermorel-Marques, député LR, "les ZFE peuvent devenir des zones à forte expulsion sociale". "Le bonus écologique n’est pas suffisant" ajoute-t-il. Un point de vue qui n’est pas partagé par Jean-Marc Zulesi, député Renaissance.