RMC

"A cause du pass vaccinal, lundi, je perds mon travail": Patrick, non-vacciné, refuse de céder

-

- - JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Dans Estelle Midi ce vendredi, Patrick, employé de remontées mécaniques en Savoie, refuse de se faire vacciner malgré le risque de perdre son travail.

Lundi, tout change pour les vaccinés. Le Conseil constitutionnel a validé ce vendredi la plupart des dispositions du projet de loi controversé instaurant le pass vaccinal, qui entrera donc bien en vigueur lundi.

Patrick auditeur RMC, est furieux. Employé en Savoie pour les remontées mécaniques d'une des stations des "3 vallées" (Courchevel etc...), ne veut pas se faire vacciner et sera donc privé de travail. Il arrivait encore à s'y rendre grâce aux tests quotidiens qui lui validaient son pass sanitaire. 

"Depuis le mois de mars 2020, mon boulot s'est arrêté. On a ensuite passé l'hiver dernier dans le canapé. On a été payés, mais bon. Là je reviens après quasiment deux ans d'inactivité. Et pour aller travailler je dois aller me faire tester quotidiennement à mes frais. J'en suis environ à 30 tests négatifs consécutifs."

"On m'a déjà prévenu que ce n'était pas la peine que je vienne me présenter au travail"

Patrick précise qu'il travaille pourtant en extérieur, avec un masque, par des températures qui frôlent les -15°C et estime ainsi avoir peu de chances d'être exposé au virus ou de le transmettre. Mais à partir de lundi, avec l'entrée en vigueur du pass vaccinal, tout va changer pour lui.

"On m'a déjà prévenu que ce n'était pas la peine que je vienne me présenter au travail. Je n'ai pas de pass vaccinal donc je ne peux plus accéder à l'espace des remontées mécaniques."

Il pense qu'il va perdre son emploi, alors que la situation n'est pas totalement clarifiée avec son employeur. 

"Je pense que oui, je ne vois pas d'autres solutions. A moins qu'on ne m'offre un poste qui ne fait pas partie du domaine skiable..."

L'autre issue serait de se faire vacciner. Mais c'est non pour Patrick, qui refuse catégoriquement et préfère prendre le risque d'attendre.

J.A.