RMC

La salle du bain du futur est high-tech

Direction la douche. On visite la salle de bains du futur avec une innovation qui permet de rester sous l’eau pendant des heures sans culpabiliser.

La salle de bain est un lieu où nombre d'innovations en tout genre fleurissent. Même pour la douche, avec une nouveauté qui permet de passer autant de temps qu’on veut sous l’eau sans aucun gaspillage. De nombreux inventeurs essaient de réinventer la douche, à l’image de d’Orbital Systems, une entreprise suédoise qui a eu l’idée géniale d’une douche en circuit fermé qui recycle les eaux usées en temps réel.

Une douche de 8 minutes, c’est environ 75 litres d’eau utilisés: l’eau sort du pommeau, elle coule sur vous, elle part directement dans les eaux usées. L’idée ça va donc être de nettoyer cette eau en quelques secondes et de la réinjecter dans le pommeau de douche: avant la douche, le système se remplit de 5 litres d’eau seulement. Elle vous lave, puis elle passe dans un tuyau spécial où des microcapsules vont immédiatement purifier l’eau, la filtrer de toutes les petites saletés, peau mortes, pellicules, bactéries, métaux, particules en tous genres, avant d’être réinjectée dans le pommeau. Des technologies déjà utilisées par la Nasa dans la Station spatiale internationale, où pas une goutte d’eau n’est gaspillée. Toutes les sources d’eau sont purifiées et recyclées en permanence.

Ça peut sembler dégoûtant, en réalité pas du tout: l’eau qui ressort par la tête de douche est plus propre que celle de votre robinet. C’est beaucoup plus hygiénique qu’un bain par exemple, où l’on baigne dans sa propre saleté. Les avantages sont évidents: vous restez aussi longtemps que vous le souhaitez, c’est toujours la même eau. A la fin vous l’évacuez, et vous avez utilisé 5 litres au lieu de 100. Le bilan: 90% d’eau utilisée en moins et 80% d'énergie en moins, puisqu’on ne chauffe l’eau qu’une fois et ensuite elle continue à circuler.

>>> Retrouvez toutes les chroniques d'Anthony Morel en podcast

Une douche lumineuse pour ne pas trop consommer

Autre innovation: une douche qui va me permettre de suivre précisément ma consommation d'eau. Des petites diodes électroluminescentes sont intégrées dans le pommeau et vont changer de couleur au fil de ma consommation. Ça donne une petite ambiance boîte de nuit à la douche du matin. Au début, c'est une lumière verte, tout va bien. Au bout 10 litres on passe en lumière bleue, puis en violet à partir de 30 litres. Et rouge au-delà de 40 libres, là on sait qu’on abuse un peu et qu’il est temps de sortir.

Tout ça est relié à un smartphone et envoie un suivi précis de la consommation et des économies réalisées. La promesse c'est qu'en suivant ces indications lumineuses, on réduit sa consommation de 25 à 50%, pour une économie autour de 130 euros. C’est une entreprise française, Hydrao qui commercialise ça. Leurs douches équipent déjà les appartements de Singapour ou encore ceux d’une chaîne d’hôtels américaine. Après, est-ce qu’on a envie de se faire enguirlander par sa douche ? C’est une autre question. Vous pourrez d’ailleurs lui répondre: équipées d’assistants vocaux, vous pourrez lui demander à voix haute d’augmenter ou baisser la température, ou de jouer votre chanson préférée.

Un miroir qui vous regarde

Autre élément de notre salle de bain high-tech: un miroir que vous regardez et qui vous regarde en retour. Il analyse les grains de beauté, l’évolution des rides. Des caméras embarquées vont chercher sur votre visage des signes de stress ou de fatigue, des cernes et des points noirs mais qui vont aussi analyser la circulation sanguine. Il y a aussi un scanner 3d qui va analyser l’évolution de votre visage jour après jour, est-ce que vous avez pris des joues par exemple. Le miroir sera même équipé de capteurs qui vont analyser votre haleine du matin à la recherche de signes d’alcool ou encore de produits chimiques. Et à partir de tout ça on va vous donner des conseils d’hygiène. Cela va servir à avoir un suivi continu de sa santé, sans avoir besoin de prendre son pouls ou d’utiliser un instrument médical.

Le miroir est aussi équipé d’un écran, qui permet d’entrer en téléconsultation avec un médecin par exemple. Le genre d’instrument qui peut vous casser le moral dès le matin mais qui peut aussi aider à mieux prévenir ou suivre les maladies chroniques, diabète, maladies cardio-vasculaires. Il permet aussi de tester, en réalité augmentée, différents types de maquillage, qui vont venir se déposer virtuellement sur vos lèvres, un peu comme un filtre.

Anthony Morel (avec MM)