RMC

Affaire Théo : "La police est républicaine mais il y a des ripoux !"

Le directeur général de la Police nationale, Jean-Marc Falcone, s’est indigné d’une tribune signée par plusieurs personnalités prenant la défense de Théo, jeune homme victime d'une interpellation violente début février. Le texte publié par Libération a principalement été signé par des artistes, qui s'élèvent "contre les violences policières". Un passage de la tribune, relatif au caractère raciste des policiers, a particulièrement retenu l'attention de Jean-Marc Falcone, qui y voit des "propos scandaleux, injustes et inacceptables". Pour Pascal Perri, "la police est républicaine mais il y a des ripoux !". Père de deux enfants de deux mariages différents, notre économiste nous a décrit la différence de traitement entre ses deux fils, l’un franco-libanais "proche du physique de Karim", l’autre blond, par la police française. Il raconte alors que l’un des deux se fait arrêter beaucoup plus souvent que l’autre. "La police est républicaine, mais il y a des gens qui n’honorent pas ce métier"