RMC

Attentat de Berlin : « Ce n’est pas le premier migrant mis en cause »

Aux lendemains de l’attentat de Berlin, l’auteur du drame, dont l'attaque a fait 12 morts et 48 blessés, est toujours en fuite. Un ressortissant pakistanais considéré jusqu’alors comme le principal suspect de l’attaque au camion a été relâché. Toutefois, les cadres du Front National se sont empressés de réagir à cette arrestation, mettant alors en cause le statut de migrant ou réfugié de l’auteur de l’attentat avant même que son identité ne soit confirmée.
Selon notre GG Gilles-William Goldnadel « ce n’est pas le premier migrant mis en cause. En Allemagne il y a un migrant qui s’est fait exploser à un festival de musique, un autre qui a agressé au couteau, un jeune môme de douze ans qui a failli passer à l’acte.. » et de poursuivre : « En France le grand débat, c’est de se plaindre de la récupération politique ! »