RMC

Coup de gueule de Zohra Bitan : "Ils peuvent chialer tout ce qu'ils veulent. Je n'en ai plus rien à foutre !"

 A la suite du hashtag #Jekiffemondécolleté, Zohra Bitan est revenue sur la polémique des burkinis dans une piscine de Grenoble. Pour notre cette cadre de la fonction publique, une femme couverte de la tête au pied en face de celle habillée normalement apparaît de fait impudique. Pour notre GG, hors de question qu’on nous impose les lois islamiques !