RMC

David Dickens: "Honnêtement, je me suis dit 'Et bien pourquoi pas ?' On va voir si ce régime est en mesure de résoudre les problèmes du Brésil."

Etes-vous prêts à confier le pays à un pouvoir autoritaire ?