RMC

Faut-il alléger le couvre-feu? "On s’est totalement habitués à cette privation de liberté", dénoncent les "Grandes Gueules"

La maire de Paris ainsi que d'autres élus ont évoqué l'idée d'adapter le couvre-feu notamment en le passant à 20h au lieu de 18h.

Elle avait pris position contre le confinement le week-end et c’est désormais au couvre-feu qu’elle s’attaque. La maire de Paris, Anne Hidalgo a estimé que le couvre-feu a 18h n’était pas adapté au mode de vie des Parisiens. Elle souhaite adapter cet horaire. Mais est-ce prudent de décaler le couvre-feu alors que la situation dans les services de réanimation inquiète?

Le médecin Jérôme Marty remet en cause le couvre-feu en lui-même. 

“Est-ce qu’on a vu la courbe des contaminations se casser la gueule depuis qu’on a mis le couvre-feu, je n’en suis pas sûr. C’est toujours à peu près le même plateau, la même courbe ascendante. Je crois qu’aujourd’hui, les gens sont habitués aux mesures barrières, ils ont parfaitement compris comment ça fonctionnait ect. Là on leur même une couche de plus avec le couvre-feu, je ne suis pas sûr qu’il y ait une quelconque utilité au couvre-feu. La maire de Paris pense aux Parisiens mais moi je pense aussi aux zones rurales ou semi-rurales. Quel est l’intérêt de mettre un couvre-feu à 18h dans un village de 1000 habitants? Pourquoi on emmerde les zones avec un faible taux d’incidence avec un couvre-feu? Au contraire, qu’on lève ça”, assure-t-il. 

Les Français habitués?

Pour l’étudiant Maxime Lledo, la question n’est pas de reculer ou d' adapter l’horaire du couvre-feu, mais de le stopper tout simplement. 

“On est entré dans la période que je craignais, c’est qu’on s’est presque habitué au couvre-feu. La preuve, on ne dit pas arrêter le couvre-feu, on dit est-ce qu’on peut juste l’élargir de deux heures. Cette privation de liberté, ce confinement mental et physique, on s’y est totalement habitué”, dénonce-t-il. 

Guillaume Descours