RMC

"Il faut arrêter de flinguer la vie des gens!": le ras-le bol des "Grandes Gueules" avant un reconfinement

Les Grandes Gueules sont revenues ce mardi matin sur les perspectives d'un troisième confinement et des conséquences mentales sur les Français.

Le ras-le bol est général. Voire mondial. Avec la perspective d'un troisième confinement qui pointe le bout de son nez en France, la sortie du tunnel semble de plus en plus lointaine alors que la pandémie de Covid-19 déjà depuis un an.

Si le gouvernement semble retarder le plus possible des mesures plus strictes alors que le pays est déjà soumis à un couvre-feu national à 18 heures, rien de quoi se réjouir selon Zohra Bitan.

Cadre dans la fonction publique, elle a témoigné de son épuisement ce mardi dans Les Grandes Gueules sur RMC.

"Les décisions pseudo-démocratiques ne sont pas meilleures que les décisions autoritaires en fait. Parce que du coup on est trimballés, on n'a de visibilité... Personnellement, j' en arrive à me dire que j'en ai rien à foutre du Covid (sic). En fait, je m'en fous.
Il y a tellement de gens malades, qui vont mal, tellement de casse sociale... Autour de moi les troubles psychiques, mentaux, de déprime, de gens qui ne mangent plus, qui ne sortent plus, de gens isolés, je ne peux plus les compter. Des gens qui allaient très bien avant. J'arrive à me dire que j'en connais plus comme ça que de touchés du Covid. 70.000 morts du Covid et combien de gens sur le carreau ?".

"Je suis prête à le rechopper une deuxième fois j'en ai rien à foutre"

Elle-même touchée durement par la maladie elle estime que la situation est trop insupportable pour continuer comme ça.

"Je suis prête à le rechopper une deuxième fois j'en ai rien à foutre (sic). C'est trop, c'est insupportable. Il faut arrêter de flinguer la vie des gens. Mes filles ne peuvent pas avoir de cours de sport ou de théâtre pendant une heure alors qu'on peut être 50 dans un train pendant quatre heures. Les gens n'en peuvent plus. Qu'ils arrêtent de nous promener. C'est énervant de ne pas avoir de décisions claires et précises et des gens qui disent tout et leur contraire."
J.A.