RMC

"Je n'étais pas macroniste pour un sou, mais je reconnais que la politique d’Edouard Philippe me convient !"

Le Premier ministre a tenu son discours de politique générale devant l’Assemblée nationale ce mercredi. Il a annoncé la fin des régimes spéciaux, l’allongement de la durée de cotisations pour les retraites. Nicolas Sarkozy, lui, n’a pas osé, Édouard Philippe l’a fait. Pour Johnny Blanc, le chef du gouvernement incarne la droite.

Sur le même sujet