RMC

"La primaire à gauche est une escroquerie dégueulasse" aux yeux de Zohra Bitan

Dépassé par Jean-Luc Mélenchon dans les sondages, victime d'une hémorragie des cadres du parti socialiste vers le camp Macron, le vainqueur de la primaire de la gauche a tenté de provoquer un sursaut de loyauté dans sa famille politique, lors de la cérémonie d’hommage à Henri Emmanuelli. Zohra Bitan, ancienne conseillère municipale PS outrée par l’attitude des cadres du parti, dénonce "une escroquerie à la primaire" qu’elle juge "dégueulasse".

Sur le même sujet