RMC

"Les désinformateurs, il faut les foutre en taule": la colère du Dr Jérôme Marty sur la non-vaccination

Dans "Les Grandes Gueules" ce lundi sur RMC et RMC Story, le médecin généraliste Jérôme Marty a réclamé des actions contre ceux qui tiennent des propos contre la vaccination contre le Covid.

Il n’était pas en plateau, mais n’a pas pu se retenir de réagir. "Faut-il poursuivre les non-vaccinés ?", se demandaient "Les Grandes Gueules" ce lundi sur RMC et RMC Story. Le médecin généraliste Jérôme Marty, membre de l’équipe, était en pleine visite "dans les couloirs d’une clinique" quand il a entendu ce débat. Et ça l’a fait "bondir".

"Il faut siffler la fin de la récré, réclame-t-il. Ceux qu’il faut choper, ce ne sont pas les désinformés, les non-vaccinés qui se sont laissés gagner par des idées que les désinformateurs leur ont mis dans la tronche. Ces gens-là sont des criminels. Les désinformateurs, il faut les choper, les foutre en taule. Les gens qui diffusent de fausses informations, depuis des mois et des mois, qui laissent à penser que le vaccin est dangereux, qui font que certains ne se vaccinent pas et arrivent en réanimation, qu’ils vont avoir des séquelles toute leur vie et que d’autres vont en mourir, il faut les coller en taule ! Ça suffit, on a assez joué."

>> Tous les podcasts des "Grandes Gueules" sur RMC

​​​​​​​

"On écoute Tartempion qui a passé son diplôme de médecine sur Facebook"

"Est-ce que vous avez vu un seul réanimateur de France, une seule infirmière de réanimation ou une seule aide-soignante, vous dire l’inverse que le fait qu’on a actuellement 80-85% de non-vaccinés dans les réanimations ? Non ! On écoute Tartempion qui a passé son diplôme de médecine sur Facebook. Ça suffit !", lâche aussi Jérôme Marty, qui cible une série de personnalités. "Tu veux des noms ? Un désinformateur, c’est Louis Fouché qui dirige Réinfocovid, les avocats Carlo Alberto Brusa et Fabrice Di Vizio, la députée Martine Wonner…"

Et ses confrères Martin Blachier et Gérald Kierzek ? "C’est des cons !, lance Jérôme Marty dans ‘Les Grandes Gueules’. Excusez-moi du terme. Je vais être clair: quelqu’un qui me dit que le jour de Noël, on devrait être sur une forte baisse des cas, c’est plus quelqu’un qui veut se mettre en avant que véritablement faire de la médecine. J’ai tendance à croire les gens qui soignent et pas les gens qui voient les malades en courbes."

"Il faut entendre notre colère, résume le médecin généraliste. Je ne veux pas qu’on emmerde les non-vaccinés. On doit emmerder les désinformateurs. Ce sont eux qu’il faut les cibler."

LP