RMC

Malbouffe – La patronne de la FNSEA à Etienne Liebig : "Pendant que vous philosophez, moi je cherche des solutions"

Pourquoi nos tomates, fraises ou encore abricots sont-ils devenus insipides ? Etienne Liébig n’a pas manqué d’interpeller Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, au sujet du goût des fruits et légumes. "Depuis 60 ans, on produit en masse au détriment du goût ", regrette notre GG éducateur. Ce à quoi la patronne des exploitants agricoles répond : "83 % des achats alimentaires sont faits en grande surface. C’est catastrophique. Alors il faut trouver des solutions. Pendant que vous philosophez, moi je cherche !"

Sur le même sujet